• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte
Accès exposant
Accès acheteur

Sécurité incendie : normes, législation et équipements adaptés

Tous les équipements de sécurité incendie obligatoires dans les établissements accueillant du public ou des travailleurs

Sécurité incendie : les équipements obligatoires
Sécurité incendie : les équipements obligatoires

Les bâtiments publics étant à la fois des établissements accueillant du public (ERP) et des travailleurs (ERT), ils sont soumis à différentes obligations de sécurité, notamment en termes de protection incendie et doivent donc disposer d’équipements adaptés de détection, d’alerte et de lutte contre le feu. Voici la liste des différents équipements de sécurité incendie indispensables, selon la réglementation en vigueur. 

Equipements de détection incendie

Equipements de détection incendie
Equipements de détection incendie

Alarme incendie

Tous les établissements recevant du public et entreprises accueillant 50 personnes ou plus doivent posséder un dispositif d’alarme incendie. Ce dernier doit répondre aux obligations suivantes :

  • Être conforme aux normes EN 54 qui définissent les exigences minimales de tout Système Détection et d'Alarme Incendie
  • Emettre un signal sonore différent des autres sons émis dans l’établissement, pendant une durée suffisamment longue pour permettre l’évacuation des locaux
  • Être garanti 100% fonctionnel par une maintenance et un entretien réguliers
  • Le personnel de l’établissement doit connaître le signal sonore et ses caractéristiques

Selon la taille, l’activité, la fréquentation de l’établissement et son classement par la commission de sécurite incendie, il existe cinq catégories d’alarmes incendie :

  • Type 4 : le dispositif se compose d’une centrale autonome sur pile accompagnée d’un diffuseur sonore et d’un déclencheur manuel
  • Type 3 : ce système se compose de plusieurs BAAS (Blocs Autonomes d’Alarme Sonore) connectés les uns aux autres
  • Type 2a : cet équipement se compose d’un CMSI (Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie) connecté à des DAS avec plusieurs déclencheurs manuels
  • Type 2b : le BAAS est relié à un panneau de commande capable de gérer jusqu’à 8 boucles de déclencheurs manuels
  • Type 1 : système complet, il se compose d’un SDI (Système de Détection d’Incendie) relié à un CMSI

Dans les bâtiments où la mise en œuvre d’une alarme sonore serait insuffisante, soit en raison d’un handicap auditif, soit en raison du port d’un casque anti-bruit, l’installation d’une alarme visuelle sera requise.

Détecteurs de fumée et dispositifs de détection d’incendie

Couplé à une alarme ou intégré à un Système de sécurité incendie (SSI), le détecteur de fumée permet d’être alerté rapidement en cas de feu. Il existe trois types de détecteurs de fumée :

  • Détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) : il fonctionne à base de piles lithium ou alcalines
  • Détecteur de fumée sur secteur : bien qu’il fonctionne par défaut sur secteur, il reste entièrement fonctionnel en cas de coupure de courant dans la mesure où il intègre également une pile alcaline.
  • Détecteur interconnectable : relié à d’autres détecteurs de fumée, soit en filaire soit à l’aide d’ondes radio, il permet de propager l’alerte à l’ensemble du bâtiment. Il fonctionne sur secteur ou de façon autonome.

La réglementation ERP prévoit l’ensemble du système d’alarme et du dispositif de détection et de lutte contre l’incendie à installer en fonction des caractéristiques de l'établissement. Seuls les SSI de catégorie A avec alarme de type 1 imposent l’installation d’un détecteur incendie. Ces systèmes de détection automatique ne sont pas autonomes dans la mesure où ils sont mis en œuvre au sein d’un SSI. Plusieurs types de dispositifs de détection sont disponibles :

  • Détecteur de fumée
  • Détecteur thermique
  • Détecteur de flammes

Il est cependant tout à fait possible d’installer un détecteur de fumée type DDAF au sein d’un ERP même lorsque la loi n’exige pas la présence d’un dispositif de détection. 

En savoir plus

Equipements de lutte contre l’incendie

Equipements de lutte contre l’incendie
Equipements de lutte contre l’incendie

Extincteurs

Tout établissement recevant du public a pour obligation de disposer d’extincteurs. Les dispositifs d’extinction doivent être facilement accessibles et situés dans des endroits visibles. Ils doivent être vérifiés au moins une fois par an et révisés tous les 10 ans.

Les feux sont classés de A à F en fonction de leur nature :

  • A : feux issus de matériaux solides formant des braises
  • B : feux gras
  • : feux gazeux
  • D : feux de métaux
  • F : feux d’huiles ou de graisses végétales ou animales

L’ancienne classe E désigne les feux issus d’appareils électriques sous tension pour lesquels l’utilisation d’un extincteur peut être déconseillée en raison des risques d’électrocution.

Il existe quatre catégories d’extincteurs en fonction du type de feu à traiter :  

  • A eau : extincteur à eau pulvérisée pour les feux de classe A ou avec additif pour les feux de classe A ou B. Ils ne doivent pas être utilisés sur les appareils électriques.
  • A poudre : adaptés pour les feux de classe A, B, C ou B et C, ils agissent très rapidement. Il s’agit des seuls à pouvoir fonctionner dans des conditions de température négatives.
  • A gaz : adaptés aux feux de catégorie B et C, ils agissent par étouffement, isolement et soufflage. Il s’agit, la plupart du temps, de dioxyde de carbone conservé sous pression à l’état liquide.
  • A mousse : pour feux classés A et B. Ils contiennent de l’eau accompagnée d’un additif qui se transforme en mousse au moment de la pulvérisation.

Les ERP doivent disposer au minimum de :

  • Un extincteur à eau pulvérisée + additif tous les 200 m² de plancher et au moins un par étage
  • Un extincteur pour chaque danger localisé : à gaz (2 kg) pour les feux d’origine électrique dans un rayon de moins de 5 m ou au moins un par étage, à poudre (6 kg) dans les locaux où sont stockés carburant, peintures, solvants, polystyrène, graisses ou huiles, dans un rayon de moins de 5 m du danger ou au moins un par étage

Autres dispositifs d’extinction

Selon les situations et l’exposition aux risques incendies, d’autres équipements peuvent être mis en œuvre :

  • Colonne sèche : conduite rigide installée dans les immeubles à étages ou dans les sous-sols, elle présente une première extrémité permettant de raccorder un tuyau incendie dans la zone à risque et une seconde facilement accessible pour l’alimentation.
  • Colonne humide : installée dans les immeubles de grande hauteur ou dans les sous-sols, elle se compose d’une canalisation verticale. Munie d’une prise à chaque étage, elle est pressurée et alimentée en permanence par des pompes ou par un château d’eau.
  • Robinets d’incendie armés (RIA) : installé dans certains établissements, ce dispositif de première intervention permet de lutter contre un feu naissant avant l’arrivée des sapeurs-pompiers. Il se compose d’un tuyau semi-rigide alimenté en permanence en eau.
  • Installations fixes de détection et d’extinction automatique 
  • Systèmes de projection de sable ou de terre meuble

Dispositifs de protection passive contre l’incendie

Compartimentage et équipements coupe-feu

Dispositif de protection passive contre l’incendie, le compartimentage permet de stopper la propagation du feu, des gaz et des fumées pendant une période donnée dans un espace délimité par des portes, des planchers et des murs coupe-feu tandis que les clapets coupe-feu viennent assurer l’obturation des conduits de ventilation.

Etanches aux fumées et résistants aux flammes et à la chaleur, les portes et autres équipements coupe-feu permettent de laisser un délai supplémentaire aux sapeurs-pompiers pour intervenir et maîtriser le feu. Battantes, coulissantes, basculantes ou standard, les portes coupe-feu peuvent être maintenues en position ouverte à l’aide d’un DAS. Lorsque le feu se déclare, le mécanisme relâche la porte, permettant ainsi sa fermeture.

Equipements pare-flamme et coupe-feu

On dit qu’un équipement est :

  • Pare-flamme (E) lorsqu’il possède une résistance mécanique et une étanchéité aux flammes, fumées et gaz chauds
  • Coupe-feu (EI) lorsqu’il combine étanchéité aux flammes, fumées et gaz chauds, résistance mécanique et isolation thermique

La durée de résistance de ces équipements est indiquée en minutes. Le nombre de minutes est inscrit avec le classement de l’équipement, ce qui donne, par exemple, EI30 pour une porte ou un clapet coupe-feu offrant une résistance de 30 minutes.

Désenfumage

Tous les locaux accueillant du public disposant d’une surface de plus de 300 m² en rez-de-chaussée ou en étage, de plus de 100 m² en sous-sol ou de plus de 100 m² sans ouverture extérieure doivent disposer d’un système de désenfumage mécanique ou manuel. En cas de feu, le systeme de désenfumage permet de limiter la propagation du feu et d’évacuer partiellement les gaz et fumées de façon à rendre praticables les voies d’accès nécessaires à l’évacuation des locaux et à l’intervention des secours.  

Dispositifs d’évacuation incendie

Dispositifs d’évacuation incendie
Dispositifs d’évacuation incendie

Signalétique et balisage

La signalétique incendie a pour mission de mettre en évidence les chemins d’évacuation tels que les escaliers extérieurs et issues de secours. Composée de panneaux d’avertissement et de secours, elle permet d’indiquer l’emplacement des équipements de lutte l’incendie et des issues de secours réservées aux cas d’urgence ainsi que les chemins permettant d’y accéder.

Eclairage de sécurité

Egalement obligatoire dans les ERP ainsi que dans les ERT, l’éclairage de sécurité a pour vocation de faciliter l’évacuation des occupants en cas d’incendie en leur indiquant le chemin à suivre vers la sortie des locaux. Alimenté par une source de sécurité qui doit proposer au moins une heure d’autonomie, il fonctionne même lorsque l’électricité est coupée et permet de maintenir un éclairage uniforme de façon à garantir la visibilité et à réduire la panique.

L’alimentation des dispositifs d’éclairage de sécurité peut être assurée par :

  • Une source centralisée composée d’une batterie d’accumulateurs
  • Des blocs autonomes (BAES)

Affichage des consignes de sécurité incendie

Les consignes de sécurité incendie ont pour mission de permettre une évacuation rapide des locaux en cas de sinistre. Obligatoires, elles sont affichées dans chaque local comprenant plus de 5 personnes et doivent indiquer :

  • La liste du matériel de lutte contre le feu : extinction, secours et moyens d’alerte
  • Le devoir d’alerter et de porter les premiers secours
  • Les mesures particulières pour les personnes à mobilité réduite (PMR)
  • Les noms des membres du personnel chargés d’utiliser le matériel d’extinction, de faire évacuer les locaux et d’alerter les sapeurs-pompiers (dans les établissements d’au moins 50 personnes)

Le plan d’évacuation

Conçu pour assurer une évacuation sûre et rapide des personnes présentes au sein des locaux en cas d’incendie, il permet de schématiser les lieux de rassemblement et les chemins d’accès vers les sorties et de localiser facilement les dispositifs d’alarme et d’extinction. Il tient compte de l’agencement du bâtiment, du nombre de personnes à évacuer et de la présence de PMR. Il doit être conçu à partir de matériaux résistants au feu et bénéficier d’un éclairage de secours

Qu’est-ce qu’un système de sécurité incendie (SSI) ?

Qu’est-ce qu’un système de sécurité incendie (SSI) ?
Qu’est-ce qu’un système de sécurité incendie (SSI) ?

Un système de sécurité incendie comprend différents équipements permettant de collecter et traiter les informations ou ordres liés à la sécurité incendie et d'effectuer les actions nécessaires pour mettre en sécurité l’établissement. On dénombre cinq catégories, allant du système le plus complet au plus simple :

  • : établissements accueillant plus de 1500 personnes
  • : entre 701 et 1500 visiteurs
  • : entre 301 et 700 visiteurs
  • D : moins de 300 visiteurs (sauf établissements catégorie 5)
  • : nombre de visiteurs inférieur au chiffre réglementaire

Système de détection incendie (SDI)

Conçu pour détecter aussi rapidement que possible un feu naissant, il se compose des équipements suivants :

  • Des déclencheurs manuels
  • Des détecteurs automatiques d’incendie (DAI) qui permettent de détecter les différents phénomènes liés au feu à l’aide de détecteurs ioniques, optiques ou thermiques
  • Un tableau de signalisation (TS) qui reçoit les alertes provenant des autres équipements et donne la localisation du feu

Système de mise en sécurité (SMSI)

Il regroupe l’ensemble des équipements nécessaires à la mise en sécurité des personnes et des bâtiments. Composé d’un centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI), d'un dispositif commandé terminal (DCT) et de dispositifs actionnés de sécurité, il permet d’assurer le désenfumage et le compartimentage des locaux tout en facilitant l’intervention des secours.

Les dispositifs adaptateurs de commande (DAC) transmettent aux DAS des ordres provenant du CMSI de façon à assurer la fermeture des portes et clapets coupe-feu et l’ouverture des exutoires, volets, et ouvrants de désenfumage.

Autres éléments du SSI

Un SSI comporte également :

  • Une unité de gestion d’alarme (UGA) : elle assure la diffusion du signal d’alarme au sein des diffuseurs sonores
  • Une unité de commande manuelle centralisée (UCMC) : elle comporte différents boutons permettant de positionner les DAS en position de sécurité
  • Une unité de signalisation (US) : ses différents voyants permettent de contrôler visuellement la position des DAS
  • Une unité de gestion centralisée des issues de secours (UGCIS) : pour une gestion centralisée du verrouillage des issues de secours 

SOS Fournisseurs

Demandez à nos experts de chercher pour vous

Obtenez 5 devis gratuits

Votre besoin :

Vos coordonnées :

Nous respectons la confidentialité de vos données
En envoyant votre demande, vous donnez votre accord pour que Public Expo et jusqu’à 5 fournisseurs sélectionnés par Public Expo vous contactent par email ou par téléphone et intègrent vos données dans leurs fichiers prospects.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

SOS Fournisseurs

Demandez à nos experts de chercher pour vous

Obtenez 5 devis gratuits

Vous êtes :

Documents complémentaires

Nous respectons la confidentialité de vos données
En envoyant votre demande, vous donnez votre accord pour que Public Expo et jusqu’à 5 fournisseurs sélectionnés par Public Expo vous contactent par email ou par téléphone et intègrent vos données dans leurs fichiers prospects.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

SOS Fournisseurs

Demandez à nos experts de chercher pour vous

Votre demande a été prise en compte

Après étude de vos besoins par nos experts, vous serez recontacté dans les plus brefs délais pour recevoir devis ou information de la part des fournisseurs sélectionnés par Public Expo.
Public Expo vous remercie de votre confiance
Open Modal

Trouvez vos prestataires

Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.

Trouvez vos futurs clients

Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.